Chat

Le chat, un thérapeute au poil

/

by Pauline

/

No Comments

Le chat, un thérapeute au poil

Le ronronnement est propre au groupe des félins.

Le chat peut ronronner dans des situations très diverses, y compris quand il souffre ou quand il a peur.

Le chat possède de véritables pouvoirs thérapeutiques : il nous apaise, nous déstresse, soigne nos insomnies et chasse nos idées noires!

Ses « ronrons » sont source de bien-être, un simple ronronnement peut se révéler précieux pour le corps et l’esprit.

Écouter ce doux bruit qu’est le ronronnement entraîne une production de sérotonine, « l’hormone du bonheur », impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur.

Le ronronnement n’est pas la seule « fonction » thérapeutique des chats. Certains ne ronronnent pas, mais le caresser nous lie profondément à lui et enlève notre stress.

À tel point qu’au Japon, les bars à chats de Tokyo  (sept en tout) où les Japonais viennent évacuer leur stress et se relaxer en compagnie de félins, remplissent cette fonction. Cela fait réfléchir!

Le chat, un thérapeute au poil

Plusieurs études récentes montrent que les gens qui vivent avec un chat jouissent d’une meilleure santé psychologique que ceux qui vivent sans.(In Tout sur la psychologie du chat de Joël Dehasse – Odile Jacob, 2008).

Il est champion pour nous débarrasser de nos énergies négatives. Le chat est capable de repérer notre détresse instinctivement, grâce aux phéromones que nous émettons (chaque émotion a sa propre odeur).

Il libère les humains de leurs énergies négatives. Le bien-être ressenti est lié à la disparition des humeurs sombres.

L’Homme et le chat sont faits pour vivre ensemble…

La vérité est que, entre l’homme et le chat, c’est magique !

Le saviez-vous ?

? : Des parents proches des félins ronronnent également, par exemple la mangouste, la civette et la hyène.

A lire également  L’Immunodéficience Féline (FIV)

? : Il semblerait que les animaux qui ronronnent sont en général des chasseurs solitaires et nocturnes.

? : Les chatons sont capables de ronronner dès l’âge d’une semaine ! Pendant la têtée, leur ronronnement informe leur mère qu’ils sont bien en train de recevoir du lait. De son côté, elle fait entendre un ronronnement rassurant.

About
Pauline

Use a dynamic headline element to output the post author description. You can also use a dynamic image element to output the author's avatar on the right.

Laisser un commentaire